dev.business-lounge.fr

Réseaux sociaux : les mobinautes prennent le pouvoir

15 août 2012

Dans son dernier bilan financier de juillet 2012, Facebook mettait en avant le fait que plus de 100 millions de ses utilisateurs passaient par un mobile ou une tablette. Un chiffre impressionnant, témoignant d’une tendance de fond qui pourrait bien révolutionner l’approche digitale de nombreuses entreprises.

 

 

En France aussi, l’usage des réseaux sociaux sur le mobile explose

Selon une étude du cabinet eMarketer (http://www.emarketer.com/Article.aspx?id=1009052&R=1009052), d’ici la fin de l’année, 7.5 millions de Français consulteront régulièrement les réseaux sociaux depuis leur mobile. Un chiffre qui devrait même atteindre 11.3 millions de personnes dès l’année prochaine !

Pas étonnant si on se réfère à l’étude de Nielssen (http://www.nielsen.com/us/en/insights/reports-downloads/2011/social-media-report-q3.html) qui révèle qu’après la musique, les réseaux sociaux sont le service mobile préféré des mobinautes français.

 

 

Les impacts sur le monde de l’entreprise

 

Cette nouvelle tendance pose deux questions de fond à toute entreprise :

 


Quelle est ma propre présence sur le format mobile ?

Autrement dit, quand un client ou un prospect partage un contenu autour de ma marque sur Facebook, sur Twitter ou sur LinkedIn, ce contenu est-il bien lisible au format mobile ? Mon site institutionnel est-il compatible au format mobile ? Et est-ce que les contenus qu’on y trouve sont facilement diffusables sur les réseaux sociaux majeurs ? Un résumé de mes articles sous forme de tweets est-il proposé ? Les photos de mon showroom sont-elles faciles à épingler sur Pinterest ?

 

La deuxième question, relevant plutôt de la politique interne, est : quel accès aux réseaux sociaux sur mobile donner à ses salariés ? Le bloquer totalement sur le mobile pro, au risque de voir débarquer de plus en plus de mobiles personnels dans l’entreprise, mettant en danger la sécurité des données ? Ou bien autoriser mais contrôler l’accès à ces réseaux, via par exemple une politique de BYOD (Bring Your Own Device) dans laquelle l’entreprise finance une partie des consommations personnelles du salarié, en contrepartie d’une séparation stricte entre les sphères personnelles et professionnelles au sein du mobile.

 

Et si au final, au prix d’une charte bien définie et respectée de chacun, les salariés pouvaient être les meilleurs ambassadeurs d’une entreprise sur les réseaux sociaux ?
Plus encore qu’avec le PC, avec le mobile les réseaux sociaux interrogent les entreprises sur leur stratégie digitale globale.

 

La Rédaction Business Lounge

dev.business-lounge.fr
envoyer cette page à un collaborateur envoyer cette page à un collaborateur
Intéressé par ce produit? Je vous rappelle gratuitement

Le service de rappel pour un conseiller pro n'est disponible que du lundi au samedi de 8h à 20h


Nous n'avons pas russi vous connecter. Veuillez ressayer.