dev.business-lounge.fr

Les villes intelligentes : du projet à la réalité

29 novembre 2012

Les villes intelligentes correspondent à « des villes modernes, capables de mettre en œuvre des infrastructures (d’eau, électricité, gaz, transports, services d’urgence, services publics, bâtiments, etc.) communicantes et durables pour améliorer le confort des citoyens, être plus efficaces, tout en se développant dans le respect de l’environnement » (wikipédia).
Ces villes existent-elles déjà ou sont-elles encore du domaine du rêve ?

Nice, première ville française intelligente

Nice a mis en place en mai 2010 un programme pour développer la technologie NFC au sein de sa ville. Il s’agit du programme Cityzi.
Pour rappel, la technologie NFC (Near Field Communication ou communication en champ proche) est une technologie d’échange sans fil à courte portée et à haute fréquence. Concrètement, la technologie NFC permet d’échanger des informations d’un appareil à un autre jusqu’à une distance de 10cm.

Grâce à un téléphone équipé d’une puce NFC, les Niçois peuvent aujourd’hui payer depuis leur mobile, prendre les transports en commun en utilisant leur téléphone comme titre de transport ou encore obtenir des informations lors de visite (musée, exposition…).

Le service Cityzi est en cours de développement dans 8 grandes villes de France : Bordeaux, Caen, Lille, Marseille, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

Au-delà du NFC, le M2M

Si le programme Cityzi n’utilise aujourd’hui que la technologie NFC, il est possible d’aller plus loin en utilisant la connectivité entre objets grâce à la carte SIM. Oui, la carte SIM que vous utilisez pour téléphoner ou échanger des données peut également être utilisée par des machines pour simplifier votre quotidien !

Ainsi, plusieurs projets se basant sur la technologie M2M ont été développés.
On peut par exemple parler de compteurs d’eau intelligents. Créé par Véolia et Orange, ce service offre une solution clé en main de télé-relevé des compteurs d’eau. Cela permet de faire bénéficier les utilisateurs d’une meilleure qualité de service et d’optimiser les ressources naturelles.

Les services d’auto-partage tels que Autolib (à Paris) ou AutoBleue (à Nice) sont basés sur la technologie M2M. Connectées à la ville, ces voitures permettent d’apporter à l’utilisateur des informations utiles lors de son trajet. Côté constructeur, cette solution permet de détecter les problèmes, d’opérer un diagnostic voire de procéder à une maintenance à distance.

Encore en cours de développement et de test, l’utilisation de la technologie M2M ouvre le champ à de nombreuses possibilités, qui concernent aujourd’hui la ville connectée… et demain votre maison via la domotique ?

La Rédaction Business Lounge

dev.business-lounge.fr
envoyer cette page à un collaborateur envoyer cette page à un collaborateur
professionnels, vous souhaitez vous équiper en mobile? un conseiller vous rappelle

Le service de rappel pour un conseiller pro n'est disponible que du lundi au samedi de 8h à 20h


Nous n'avons pas russi vous connecter. Veuillez ressayer.